N’fassory BANGOURA

L’oiseau qui avait enterré sa mère dans sa tête