Îles funestes, îles bienheureuses

Livre épuisé

20,00 €

Éditeur : TRANSBORÉAL
Collection : Chemins d’étoiles

272 pages
Format : 17,5 x 25
Façonnage : broché avec rabats

Parution : 1 août 2004

EAN : 9782913955271
ISBN : 978-2-913955-27-1

Îles funestes, îles bienheureuses

Chemins d’étoiles n° 12

Aran, Cythère, Clipperton, Sainte-Hélène, l’île de Pâques, l’archipel du Vanuatu, les Kerguelen, les Galápagos…
Protégées par la mer, gardiennes de trésors enfouis, les îles de légende ont bercé notre enfance. Escales pour nos rêves d’adultes, espoir des naufragés et des déracinés, sources d’inspiration pour les artistes et les écrivains, elles incarnent le lieu fabuleux des origines, le paradis perdu à retrouver. Parfois insaisissables (îles à éclipses ou fantômes), souvent imaginaires (dans les utopies politiques), elles ont prêté leur cadre à des aventures mythiques (Ulysse, Robinson Crusoé), engendré des sociétés originales et favorisé le développement d’étranges espèces endémiques.
Les atolls de rêve cachent pourtant une face plus sombre : terres d’asile, terres d’exil, les îles servirent aussi de lieux de relégation pour les lépreux et les proscrits, de repaires aux pirates ou de terrain d’expérimentation scientifique. Elles attisent toujours la douce folie des hommes qui rêvent de devenir rois. Telle est l’ambivalence des îles, funestes ou bienheureuses, qui est déclinée par une quarantaine d’auteurs dans ce numéro de Chemins d’étoiles.

Sommaire

Cheminements : [68] (L’âme vagabonde, d’une île à l’autre) ; [97] (Clipperton ou l’île de la Passion) ; [3] (L’appel des Kerguelen) ; [102] (Une ethnologue au Vanuatu) ; [101] (Balade sur les îles de l’Ouest irlandais).
Repères : Le mythe de Robinson Crusoé à l’épreuve des Juan Fernández ([103]) ; À la poursuite de l’île-baleine : de la métaphysique animale (Patrick Prado) ; Paradis perdus et îles au trésor (Claude Aziza) ; Des hommes et des îles : l’originalité du Pacifique (Christian Huetz de Lemps) ; Faune et flore : l’endémisme insulaire (Sébastien Bano).
Dialogues : [222] (L’atlas insulaire : voir et dire le monde) ; [223] (Pour l’amour des Galápagos).
Portfolio (en couleurs) : [144] (Dans le sillage d’Ulysse en Méditerranée).
L’espace et le temps : L’île du Paradis dans la cartographie médiévale (Alessandro Scafi) ; Rêves et utopies insulaires ([272]) ; Terres fantômes des régions polaires (Serge Verny) ; Le culte du cargo en Mélanésie (Frédéric Angleviel) ; Le malheur insulaire : une géographie de la peine (Éric Fougère) ; Mon royaume pour un île : principautés pirates ou clandestines ([130]).
Passeurs : [257], fondateur du Salon international du livre insulaire d’Ouessant ; [258], de la Société des océanistes ; [259], ancien commandant du Marion-Dufresne ; [131], du Club Ulysse des petites îles du monde ; [260] et le Clipperton DX Club.
Parcours choisis : Cythère – mer Égée (Catherine Faudemay) ; Mayotte – archipel des Comores (Annie Malaise) ; Sainte-Hélène – Atlantique Sud (Jean-Paul Delbert) ; La Tortue – Grandes Antilles ([103]) ; Pico – archipel des Açores ([33]).
Lire, voir, écouter : Robinsonnades et fantaisies insulaires (Lise Andries) ; Rapa Nui, l’île des géants et des oiseaux de pierre ([149]) ; Gauguin et Matisse en Polynésie (Paule Laudon) ; Ouessant en ses films, l’île aux reflets d’infini (Baptiste Roux).
Œuvre : peintures à l’huile « Femme aux lychees » et « Le pêcheur » de Vaco Baissac.