Au fil des routes de la soie

20,00 €

Éditeur : TRANSBORÉAL
Collection : Chemins d’étoiles

272 pages
Format : 17,5 x 25
Façonnage : broché avec rabats

Parution : 1 septembre 2003

EAN : 9782913955264
ISBN : 978-2-913955-26-4

Au fil des routes de la soie

Chemins d’étoiles n° 11

Les routes de la soie suscitent un foisonnement d’images – caravanes chargées de tissus et d’aromates, pillards des steppes, pèlerins bouddhistes, légats de la chrétienté, cités légendaires, monts Célestes – qui dépassent leur réalité historique, circonscrite au premier millénaire, et leur réalité géographique, limitée à l’Asie centrale.
Les caravansérails, les monuments de Samarcande et les relations des explorateurs ont révélé un espace d’échanges entre l’Orient et l’Occident, qui va de l’Asie Mineure au Turkestan chinois. Ces échanges mêlent la technologie (sériciculture, boussole, papier) et le commerce (soie, jade, épices) à la circulation des arts, des idées et des religions (bouddhisme, nestorianisme, soufisme).
La chrysalide du bombyx du mûrier symbolise cette éclosion de la pensée. Écrivains, historiens et géographes sont réunis dans cette livraison de Chemins de traverse, où la soie sert de fil conducteur à l’évocation de ces routes mythiques qui inspirent toujours les voyageurs. La riche tradition séricicole française est par ailleurs évoquée à travers les régions qui ont favorisé son développement : la Touraine, la vallée du Rhône et les Cévennes.

Sommaire

Cheminements : [23] (À pied jusqu’en Chine) ; [218] (Le Xinjiang avec une caravane de chameaux) ; [7] (Deux cavaliers chez les peuples centaures) ; [219] (De l’Asie à l’Europe au rythme de l’aquarelle).
Repères : La soie, légendes et symboles (Jacques Anquetil) ; La sériciculture ou l’art d’éduquer les vers à soie (Françoise Clavairolle) ; Pèlerins et voyageurs chinois ([51]) ; Inventions et échanges sur les routes de la soie (Jean-Pierre Drège) ; La diffusion des religions du monde iranien vers la Chine (Nahal Tajadod) ; Caravansérails sur la route des caravanes (Monique Kervran).
Dialogues : [93] (Les routes de la soie : mythes et réalités) ; [220] (Nostalgie afghane) ; [221] (La nouvelle Asie centrale).
Portfolio (en couleurs) : [92] (Le bleu de Samarcande).
L’espace et le temps : Les portes de Fer de Derbent : histoire d’une frontière (Claude Rapin) ; Les Sogdiens, caravaniers de Samarcande (Étienne de la Vaissière) ; Légats de la chrétienté chez les Mongols ([54]) ; Le Livre des merveilles de Marco Polo ([94]) ; Un Occidental à la cour de Tamerlan (Lucien Kehren) ; Oasis et royaumes perdus (Pierre Chuvin) ; Un bilan des indépendances ([18]).
Passeurs: [252], de l’Unité nationale séricicole – INRA ; [253], conservateur des musées des Tissus et des Arts décoratifs de Lyon ; [254] et la maison Hermès ; [255], conservateur du musée national des Arts asiatiques – Guimet ; [256] et l’agence de voyages culturels Clio.
Parcours choisis : Touraine ; vallée du Rhône ; Cévennes.
Lire, voir, écouter : Ella Maillart dans les oasis interdites (Olivier Bauer) ; L’orientalisme au Turkestan russe (Svetlana Gorshenina) ; Les ikhat, un artisanat de la soie (Philippa Watkins) ; Les bardes du Khorassan et d’Asie centrale (Ameneh Youssefzadeh).
Œuvre : granit « Dieu de la Guerre » de Jean-Pierre Greuzat.